élections cantonales vaudoises de  mars 2012

Santé

Santé publique vaudoise, malade de son chef populiste :

M. Maillard fait la couverture de la Feuille des Avis Officiels et les pleines pages de l'un de mes quotidiens vaudois préférés pour y distiller une propagande dangereuse tour à tour orientée contre les compagnies privées ...

Collectivisation de la santé vaudoise : non aux socialistes !

Dans sa signature parue le 3 février, M. Junod laisse entrevoir une facette inquiétante de sa personnalité : le rejet de la démocratie lorsque celle-ci n’épouse pas l’idéologie de gauche.

Pour Maillard, le CHUV c’est les copains d’abord

La procédure de nomination du directeur financier du CHUV laisse craindre que l’institution ne se transforme en un « Radeau de la Méduse » ouvrant ses portes aux ….. copains d’abord.

Les socialistes ont raté le shootoir et ils le font payer !

Le magistrat en charge de la Santé publique privilégie son combat idéologique contre les acteurs privés du secteur (assurances, EMS, cliniques, etc.). Sa collègue de la Police procède à une enquête sur l'infiltration du réseau ATTAC …

Maillard fait peur à tout le monde !

La publication des primes d’assurance maladie donne l’occasion à M. Maillard de retrouver une visibilité nationale. Cette année, le magistrat s’empare de la une de la « sérieuse » Feuille des Avis Officiels pour y distiller sa propagande

Caisse unique : le projet de 2007 malhonnête et trompeur

« Le maintien des soins de haute qualité et la maîtrise de l’augmentation des coûts qui en découle » : Telle est en résumé l’attente de la population en matière de santé publique.