élections cantonales vaudoises de  mars 2012

Pouvoir d'achat: Etat contre contribuables?

C'est un comble, plus les bénéfices sont importants, moins le gouvernement est à l'aise pour présenter ses comptes! Les laborieux efforts rhétoriques et les artifices comptables douteux ne parviennent pas à dissimuler aux citoyens un excédent de recettes historiquement inégalé! Fidèle à son habitude, le Conseil d'Etat explique le bénéfice record par la bonne conjoncture et la maîtrise rigoureuse des charges. Bonne conjoncture? Entre '05 et '08, le PIB s'est accru de moins de 20%, alors que les produits de l'impôt sur le revenu ont augmenté de 30% entre '05 et '09. La santé financière du canton est donc plus le fait de ses contribuables que de sa production de richesses! Maîtrise des charges? Entre '05 et '09 la population résidente dans le canton a cru de 7%, l'indice des prix de 4%. Mais les charges de l'Etat se sont accrues de 17%. L'explosion des dépenses publiques est préoccupante!

Fort de ce résultat historique, le gouvernement annonce la poursuite de l'arrosage social et quelques dépenses "mobilisatrices", telles les aides aux fusions de communes et l'édification d'un nouveau parlement: les payeurs en sont pour leur grade.

En s'obstinant à accroître la puissance de l'Etat au détriment du pouvoir d'achat de ses citoyens, le Conseil d'Etat continue à faire fausse route.

Nicolas Daïna.