élections cantonales vaudoises de  mars 2012

Finances, fiscalité & taxes

Cyberfiscalité vaudoise où le gaspillage décomplexé

Artisans auto-proclamés du rétablissement des comptes de l’Etat, nos « responsables » financiers perdent désormais toute pudeur : Ils consacreront un million de plus que prévu pour doter l’administration fiscale d’un nouveau gadget informatique

Péréquation intercantonale: peut-on faire confiance au chef du fisc vaudois?

Interpellation déposée par le député Eric Bonjour en mai 2011

Un journal vaudois toujours bien informé laissait entrevoir, dans son édition du 21 février 2011, que l’Administration cantonale des impôts (ACI) avait communiqué des données erronées dans le cadre de la péréquation fédérale (RPT). « Le Canton a oublié d’annoncer 15 entreprises… », nous dit-on.

Plus d’équité dans la prise en compte des frais de garde

(Motion déposée en 2007, malheureusement transformée en postulat lors de son passage en commission)

L’infrastructure destinée à la garde des enfants est indispensable à l’accessibilité des femmes au marché du travail. Ce constat est encore renforcé pour les familles monoparentales.

Or, la Loi sur les impôts directs cantonaux (LI) assimile encore le coût de la garde des enfants à une charge sociale. ...

Il est temps de réduire les émoluments du registre foncier!

(Postulat déposé en 2007)

Les émoluments administratifs ont pour vocation de faire supporter au bénéficiaire d'une prestation le coût que cette prestation engendre pour l'administration. Au contraire de l'impôt, l'émolument doit être neutre financièrement et ne doit pas rapporter à l'Etat...

L’arroseur arrosé

Broulis, dernier de classe!

 

Profondément vexé par le classement de l’IDHEAP le sanctionnant de « pire ministre des finances », M. Broulis s’épuise à défendre l’indéfendable.

 

Le président Vuvuzela

En plein Mondial, le chef des finances donne des leçons aux communes du district!

 

Si l'on en croit les propos rapportés par votre correspondant Pierre Masson, le Président du Conseil d'Etat s'est, une nouvelle fois, félicité de la stabilisation de la dette cantonale. Il l'explique par l'attention que vouerait le gouvernement à la maîtrise des dépenses publiques.

 

Comptes 09 : et le pouvoir d’achat des vaudois ??

Depuis le retour des comptes à l'équilibre, le Conseil d'Etat a invariablement mené une politique privilégiant la puissance de l'Etat au détriment du pouvoir d'achat de ses citoyens.

Rien ne s'oppose à une baisse d'impôts en 2008!

Malgré la propagande du ministre des finances, les Vaudois ont massivement soutenu le referendum de 2005 contre la hausse des impôts. Jamais battu, le gouvernement a alors orchestré une opération de reports de charges sur les communes, muant celles-ci en perceptrices.

L'Etat schizophrène 

Les cinq dernières années ont été celles de l'assainissement financier: retour à l'équilibre du compte de fonctionnement et réduction drastique de la dette (qui atteint tout de même 2.5 milliards ou CHF 3'600.--/habitant). Cette opération spectaculaire, inespérée il y a peu...

Freinons le train de vie de l'Etat!

Le budget 2008 du canton de Vaud confirme les tendances amorcées dès 2004: réduction de la dette; autofinancement grâce à l'équilibre des comptes; explosion des recettes; faiblesse des investissements.

Budget 2007:La baisse des impôts s’inscrit naturellement dans un processus général d’assainissement des finances

L’assainissement des finances cantonales entrepris au début de la législature par les partis de la majorité est atteint.

Jamais l'Etat n'a encaissé autant d'argent !

7 mesures indolores pour soulager nos forces vives.

Entre 2003 et 2006, les recettes fiscales ont augmenté de 45% et 2007 promet une croissance du même tonneau!Insuffisant aux yeux du gouvernement...

Pouvoir d'achat: Etat contre contribuables?

C'est un comble, plus les bénéfices sont importants, moins le gouvernement est à l'aise pour présenter ses comptes! Les laborieux efforts rhétoriques et les artifices comptables douteux ne parviennent pas à dissimuler aux citoyens

Baisser les impôts : Vraiment populiste ?

Le retour à l’équilibre des finances vaudoises permet aux Autorités d’envisager des choix politiques en matière de gestion publique.

Réaction à un article publié dans Le Temps en mai 2007.

NON, M. Roulet, la droite ne demeure pas insensible à la hausse des recettes fiscales! J'ai en effet déposé un amendement consistant à réduire le taux fiscal cantonal de 2 points dans le but de freiner l'augmentation des produits issus de l'impôt.

Assainissement des finances: contribuables - gouvernement: 6 - 1!!

En référence au score réalisé par le Conseil d'Etat devant les 7 juges fédéraux chargés de juger le recours Leuba/Feller. Plus tard, le 17 avril 2005, le peuple vaudois infligera un net 4-0 à son vaillant gouvernement!

Le gouvernement cantonal encaisse ainsi une défaite dont l'ampleur est habituellement réservée aux adversaires de Roger Federer....

95 millions de plus dans les caisses de l’Etat ? bonne nouvelle ; mauvais signe

En 2004, déjà, le chef du département des finances avait une curieuse façon d'estimer les recettes.

Ce sont, semble-t-il, les réflexions du député Jean-Paul Dudt, au sujet d’une probable sous-estimation des rentrées fiscales, qui ont incité les collaborateurs du service d’analyses et de gestion

Le respect des contribuables en tant que composante essentielle du développement à long terme de notre société

Les forces vives de la société jouent un rôle primordial de solidarité. Dans le canton de Vaud, un petit quart des contribuables assume deux gros tiers des recettes fiscales de l'Etat. Les travailleurs garantissent donc, par leur solidarité fiscale

Comptes 2005 de l'Etat de Vaud: les recettes supplantent les charges

La récente publication des comptes 2005 de l'Etat de Vaud donne l'occasion de trois constats politiquement incorrects mais tellement objectifs.